MMIX > MORE MMIX

*Le Français suit

Part of my "A Brief History of Liberty" series that was exhibited at the City Hall Gallery in Moncton, N.B. Novembre 2009. It was also exhibited at the Bernard-Jean Gallery in Caraquet, N.B. January 2010.


*Français

Partie de ma série "Bref Histoire de Liberté" qui a été exposé à la Galerie de l'Hotel de Ville de Moncton, Nouveau-Brunswick. Novembre 2009. Cette série a aussi été exposé à la Galerie Bernard-Jean, Caraquet, Nouveau-Brunswick en janvier 2010

© Pascal Leo Cormier



The Sons of Loyola(The Jesuit Order)


"[The Jesuit General] is the god of the [Jesuit] society, and nothing but his electric touch can galvanize their dead corpses into life and action. Until he speaks, they are like serpents coiled up in their wintry graves, lifeless and inactive; but the moment he gives the word of command, each member springs instantaneously to his feet, leaving unfinished whatsoever may have engaged him, ready to assail whomsoever he may require to be assailed, and to strike wheresoever he shall direct a blow to be stricken." — R.W. Thompson, The Footprints of the Jesuits, Hunt and Eaton, pp. 72, 73.

"A Jesuit may be shortly described as an empty suit of clothes with another person living in them, who acts for him, thinks for him, decides for him whether he shall be a prince or a beggar, and moves him about wheresoever he pleases; who allows him to exhibit the internal aspect of a man, but leaves him none of the privileges – no liberty, no property, no affections, not even the power to refuse obedience when ordered to commit the most atrocious of crimes; for, the more he outrages his own feelings, the greater his merits. Obedience to the superior is his only idea of virtue, and in all other respects he is a mere image." -English poet Robert Southey (1774-1843)[who wrote a famous biography of Lord Nelson, Quoted in The Protestant Echo, Vol. XX, 1899, p. 86.]

FRANÇAIS

Les Fils de Loyola (l' Ordre des Jésuites)

"[Le Général des Jésuite] est le dieu [de la société de Jésuite], et rien mais que son touché électrique peut galvaniser leurs cadavres morts dans la vie et l'action. Jusqu'à ce qu'il parle, ils sont comme des serpents lovés vers le haut dans leurs tombes hivernales, sans vie et inactif ; mais au moment où il donne le mot de la commande, ressorts de chaque membre instantanément à ses pieds, laissant non infini qu'il avait d'engagé, prêt à envahir le peu importe qui il exige d'être envahi, et à frapper qui jamais il dirigera un coup d'être frappé."
- R.W. Thompson, Les Empreintes des Pas des Jésuites, de la chasse et de l'Eaton, Pp. 72, 73.

"Un Jésuite peut être sous peu décrit comme costume de vêtements vide avec une autre personne vivant dans eux, qui agit pour lui, pense pour lui, décide pour lui s'il sera un prince ou un mendiant, et le déplace ou il le veut ; qui lui permet d'exhiber l'aspect interne d'un homme, mais ne lui en laisse aucun des privilèges - aucune liberté, aucune propriété, aucunes affections, pas même la puissance de refuser l'obéissance sous commande de commettre les plus atroces des crimes ; pour, le plus il outrage ses propres sentiments, le plus grand ses mérites. L'obéissance au Supérieur est sa seule idée de vertu, et en outre il est qu'une seul image."
- Poèt anglais Robert Southey (1774-1843) [qui a écrit une biographie célèbre de Seigneur Nelson, citée dans l'écho Protestant, vol. XX, 1899, P. 86.]

The Sons of Loyola
The Sons of Loyola
Acrylic on Canvas
16" x 20"
2009